3 septembre 2012

Verbeke Foundation, devoir de vacances !

Verbeke Foundation, devoir de vacances !

 

Verbeke Foundation, devoir de vacancesJ’ai rencontré Geert, vaste belge torse nu déplaçant de gigantesques oeufs de briques sur son clarck-transpalette, responsable omnipotent (quel bonheur!) de cette gigantesque structure sauvage, une ancienne halle de stockages pour containers (40m par 100m) transformée en lieu d’exposition d’art contemporain: oeuvres acquises par le maître des lieux tournant autour de l’animalité, de la putréfaction, laboratoire où l’art côtoie une biologie décalée (l’enregistrement en mVA transformés en sons d’un doigt humain qui s’assèche, se décompose, enregistrement de son énergie  évacuée donc; ou encore une dizaine de boîtes en plexi dans lesquelles se décomposent diverses parties du corps d’une vache). Cette halle est flanquée de plus du double de surfaces de serres utilisées comme stockages d’oeuvres plus vastes en interaction avec la nature, ou comme laboratoire actif pour des artistes en résidence. Et encore le parc, douze hectares, avec quelques interventions monumentales et souvent précaires (ces chevaux faits de matières étranges qui se décomposent et se laissent envahir par la végétation dans une modeste clairière; cette tour très belle faite d’un seul morceau de bois de 120cmx8x8cm répété comme à l’infini). Le lieu imprime la liberté dans l’esprit de quiconque le parcourt, inévitablement. Sauvagerie également, les serres sont un prétexte à réaliser des surfaces couvertes sur un terrain en zone agricole… FAIRE. Une force incroyable. UN PUR LIEU D’ACTION: un lieu vivant, en construction, expérimentation, questionnements, permanents. Multiple. La force de l’art en quelque sorte…J’aimerais beaucoup être à sa place. Le bonhomme est plutôt réservé, un peu taciturne, de prime abord. Libre et indépendant; nonchalant et généreux en fait, puisqu’il ouvre les lieux à tout projet qui lui plaît. Il offre ça: l’espace et la liberté de faire. Sacré richesse… Je crois que tout lieu ou structure artistique doit être cela, au minimum. Bonus à l’intention des nobles institutions d’état: cette structure artistique, située à l’orée de la semi-autoroute qui flirte avec la frontière hollandaise entre Anvers et Brugge, à quinze kilomètres de Anvers, accueille vingt mille visiteurs par an … Cette structure a cinq ans. Elle est née à l’initiative de Geert, qui en avait marre de l’import-export, de la valse des camions. FAIRE.

Plus sur www.verbekefoundation.com

Christian Jelk
président de Visarte.Vaud, 
de retour de Belgique, août 012

11 juin 2012

L’art en ville: quel équilibre entre une évolution indispensable des lieux de vie et le devoir de sauvegarde des oeuvres d’art? L’art en ville : quel équilibre entre une évolution indispensable des lieux de vie et le devoir de sauvegarde des oeuvres d’art?

La Municipalité de la Ville de Pully
vous invite à un débat public sur le thème de :

“L’art en ville : quel équilibre entre une évolution indispensable
des lieux
de vie et le devoir de sauvegarde des oeuvres d’art?”

lundi 18 juin 2012 à 18h30, au Foyer de la Maison Pulliérane, à Pully

Flyers du débat en PDF

Ce débat public sera animé par les orateurs/trice suivants :

  • Monsieur Gil Reichen, Syndic de Pully,
  • Madame Yasmine Char Wegmuller
    Directrice du théâtre de l’Octogone à Pully,
  • Monsieur Jean Lecoultre, Artiste,
  • Monsieur Grégoire Junod,
    Conseiller municipal en charge de la culture à Lausanne,
  • Monsieur le Prof. Philippe Kaenel,
    faculté des Lettres de l’Université de Lausanne, section histoire de l’art,
  • Monsieur Christian Jelk, Président de Visarte Vaud et architecte.

La modération de ce débat sera assurée par Monsieur Christophe Passer,
rédacteur en chef adjoint de l’Hebdo. Un apéritif sera servi au terme du débat.
Tout en espérant pouvoir compter sur votre présence, nous vous adressons,
Madame, Monsieur, nos salutations les meilleures.

Pour la Municipalité

Sébastien Longchamp

 

Ville de Pully
Service de l’administration générale et affaires culturelles
Avenue du Prieuré 2 – CP 63 – 1009 Pully

T 021 721 31 22
sebastien.longchamp@pully.ch
www.pully.ch

 

Document à télécharger:

7 juin 2012

ART + TECHNOLOGIE

Table ronde et discussion …
Vendredi 8 juin, 2012 à 20h Campus Arc 2,
Espace de l’Europe 11, Neuchâtel

Visarte Neuchâtel, la Haute Ecole Arc Ingénierie et l’association tskz organisent le 8 juin à 20h une conférence et table-ronde autour de l’interaction entre recherche technologique et création artistique, avec de nombreux intervenants.

Lors de cet évènement ouvert au public et dans un cadre convivial, plusieurs réalisations et expériences personnelles seront présentées et discutées, ainsi que les motivations et les possibilités concrètes de montage de partenariats dans les contextes existant et à venir.

Toutes les personnes intéressées sont les bienvenues, qu’elles soient artistes, scientifiques, chercheurs, médiateurs artistiques ou simple curieux.

Intervenants
Irène Hediger, Artists-in-labs, Zürich Yannick Marzin, MA scène nationale, Montbéliard Alina Mnatsakanian, artiste, Visarte-Neuchâtel Max Monti, HE-Arc Ingénierie Jill Scott, artiste, Artists-in-labs, Zürich Charly Sicard et Patrick Zanoli, Ars Numerica, Montbéliard François Tièche, tskz

Verre de l’amitié offert
Conférence publique et gratuite

 


Document à télécharger: